L’humanité

Dimanche 20 février 2022

Que Votre volonté soit faite

Mes enfants, Je vous veux tous en Ma Demeure Céleste parce que là, c’est la Vie. Je vous ai créés afin que vous viviez or la Vie c’est le Ciel. Je vous ai créés pour le Ciel, alors n’ayez jamais peur de quitter la vie terrestre pour la vie parfaite, celle du Ciel.

Quand vous serez au Ciel, Mes amis, vous serez vraiment à l’abri de tout péché, à l’abri de toute faute, à l’abri de toute imperfection. Etre à l’abri de tout mal, quelle réjouissance, quelle merveille ! Alors ne craignez jamais de quitter la vie terrestre, vous n’imaginez pas quelle différence il y a entre elle et la vie céleste. C’est comme le jour et la nuit, et encore, cette comparaison est assurément imparfaite.

La vie céleste est la destination de toute âme et quand vous y serez, vous n’imaginerez plus retourner à votre vie antérieure, celle de la terre, celle de la domination du Prince des Ténèbres, celle de la houle et celle de la pénibilité. Le Ciel, c’est la joie permanente, l’élévation des âmes et la Présence de Dieu qui vous apporte la totalité de vos aspirations. Comment ne pas désirer le Ciel, pourquoi vouloir vous accrocher à la terre alors qu’elle est source de tant d’infirmités !

J’avais créé la terre comme une copie matérielle du paradis et vous en avez fait un cloaque. J’ai voulu la redresser et l’ai fait à plusieurs reprises mais vous n’en avez pas voulu. Je vous offre Mon Ciel et vous êtes nombreux à Me dire : « Non, Seigneur, pas maintenant ! ». Quand donc, Mes très chers enfants, serez-vous mûrs et Me répondrez-vous : « Seigneur, non pas ma volonté mais la Vôtre ! ».

Quand Je vous appellerai, serez-vous prêts ? Quand Je vous dirai personnellement : « C’est à toi, c’est à ton tour de venir à Moi », Me direz-vous encore :  » Non Seigneur, pas encore ! ». Ai-Je dit à Mon Père des Cieux, lorsque l’heure fut venue de M’offrir en sacrifice : « Non, Père céleste, non, pas encore, Je dois encore faire ceci ou cela ! ». Non, Mes enfants, J’ai dit : « Me voici, que Votre volonté soit faite ! ».

Je vous attends, Mes enfants, mais un jour proche viendra où Je n’attendrai plus et vous dirai : « Venez, les bénis de Mon Père, venez ! ». Et vous Me répondrez : « Me voici ! ».

Tel est le grand message que Je vous donne aujourd’hui : Soyez prêts, ne tergiversez pas. « Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel », telle est la grande prière du Notre Père que vous priez tous les jours et en disant ces mots, vous ne pensez pas toujours à les graver en votre cœur, à les faire vôtre.

Je vous bénis, Mes enfants, Je vous veux tous en Ma divine Demeure et votre chemin sur la terre est le seul moyen de vous y préparer :

Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.
Comme Vos anges et Vos saints font Votre volonté au Ciel,
Ainsi moi (x, y, z), je veux faire Votre volonté sur la terre. Amen.