La Sainte Eglise

Jeudi 21 mai 2020

Fondation de la Sainte Eglise

Oui, la Très Sainte Vierge Marie fut extraordinairement heureuse lorsqu’elle reçut de la part de l’Archange Gabriel l’annonce de la venue en son sein du Verbe de Dieu. Elle ne put contenir sa joie en l’annonçant à sa cousine Elisabeth. Elle le lui annonça avec bonheur et avec la plus grande humilité. Elisabeth fut tout éblouie par l’arrivée chez elle de la future Mère de Dieu et, quand elle la reçut, elle s’écria : « Bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur » (Lc 1, 45).

C’est ainsi que retentit aux oreilles de la Très Sainte Mère de Dieu, la première louange de sa maternité divine. A peine conçu en son sein, Dieu le fit connaître à certains. Il le fit connaître à Elisabeth, à Zacharie et à quelques autres qui ne sont pas nommés dans les Ecritures. La grâce exceptionnelle reçue par une créature est toujours connue de quelques témoins, afin précisément que ceux-ci puissent témoigner.

La Très Sainte Vierge Marie était discrète mais elle n’était pas muette pour autant. Saint Luc, l’évangéliste, reçut ses confidences et il en écrivit les parties les plus importantes. Saint Matthieu en eut connaissance aussi mais il n’en rapporta qu’une toute petite partie. Les deux autres évangélistes qui en eurent certainement connaissance aussi, se concentrèrent sur la vie même de Jésus-Christ dans Son apostolat.

Les autres apôtres ne furent pas témoins par l’écriture de la venue du Messie, bien qu’ils en aient été informés eux aussi. Les apôtres se concentrèrent sur la prédication de la foi en Jésus-Christ et la religion catholique est le résultat de cet apostolat.

Jésus-Christ enseigna et se produisit en Maître dans toute la Palestine et la Judée. Il fit de nombreux disciples et les forma tout en gardant à côté de Lui les douze apôtres qui devaient recevoir la charge épiscopale. La Sainte Eglise catholique est née au pied de la Croix ; la charge de la consolider et de l’étendre revenait aux apôtres qui, ayant perdu Judas le traître, lui nommèrent un successeur en la personne de Matthias. Ce même Matthias avait été disciple de Jésus-Christ et L’avait suivi en de nombreuses occasions. Il était un compagnon de la vie sacerdotale du Seigneur Jésus-Christ et pouvait dès lors témoigner de Lui au même titre que les apôtres.

Il fut très important pour les apôtres de suivre en tout les dispositions du Seigneur Jésus-Christ et ils ne prirent aucune décision qui n’eut pas son origine dans celles prises par Jésus-Christ Lui-même.

La Sainte Eglise prit son essor après l’effusion de l’Esprit Saint sur les apôtres, elle était la  nouvelle Institution voulue et établie par Jésus-Christ Lui-même. La Sainte Eglise fut décidée par Jésus-Christ, elle est née dans le Sang et l’Immolation du divin Rédempteur et elle fut propagée sous la direction des apôtres. Eux-mêmes ordonnèrent des successeurs et ainsi, avec le temps et l’essor de l’Eglise, celle-ci est devenue le sein des enfants de Dieu destinés à vivre avec Lui dans l’Eternité sans début ni fin.

Les enfants de Dieu fidèles et diligents seront Ses bien-aimés, tandis que ceux qui cèderont aux attraits du monde se perdront et s’évanouiront dans l’absence de la pensée de Dieu. Ils seront avalés par l’enfer et ses démons, et la Pensée divine les aura évacués. Ils seront comme s’ils n’étaient plus et leur tourment d’être évacués leur sera détestable.