L’humanité

Dimanche 18 juillet 2021

La grâce du martyre

Je suis le Tout Puissant, le Très Haut et Je permets ce qui arrive aux hommes sur la terre. La situation actuelle en France et dans le monde est dirigée par des personnes qui répondent à des ordres d’autorités supérieures qui sont elles-mêmes téléguidées tout en pensant agir volontairement et avec puissance. Mon ennemi est toujours le même, c’est pourquoi vous ne devez pas craindre ni obéir à ceux qui dépendent de lui. Cet ennemi est le même que celui qui a instigué les Juifs à Me crucifier et il ne fait pas de cadeau. Il est rude, méchant, sans pitié et assoiffé de sang et de tortures.

C’est pourquoi, Mes très chers enfants, s’il vous arrive d’être pris dans ses filets, comme certains le seront, priez et confiez-vous à Moi. J’ai prié Mon Père des Cieux tout au long de Mon parcours depuis le Jardin des Oliviers jusqu’à la crucifixion, et les saints martyrs ont eux aussi toujours prié pendant leur supplice.

Il arrive qu’à certains la grâce leur soit donnée d’être épargnés de la souffrance mais d’autres reçoivent une autre grâce : celle de pouvoir endurer dans la paix de grandes souffrances. Quand un martyr souffre pour sa foi catholique, pour Dieu, en union avec la Croix du Calvaire, il reçoit des grâces propres pour l’aider et Dieu sait desquelles il a besoin. C’est ainsi que saint Laurent a pu avoir quelque humour sur son grill et que bien d’autres saints ont fait l’admiration de leurs bourreaux.

Il ne faut donc rien craindre d’avance. Si Dieu vous mène sur ce chemin, que Sa Volonté soit faite, Il veillera sur chacun et la voie royale sur laquelle Il vous accompagnera sera votre gloire pour les siècles sans fin.

Quand Dieu permet un châtiment, Il donne aussi les grâces dont les fidèles ont besoin pour l’affronter dans la paix et la sérénité de tout fervent dévot. Vous ne devez donc pas craindre ce qui vient, vous devez faire confiance à Dieu, à Sa Providence et rester ferme dans vos décisions, celles que vous avez prises après avoir prié et vous être mis sous Sa protection.

La très sainte Vierge Marie est venue prévenir de nombreuses fois et elle n’a pas cessé de vous demander de prier. La prière est d’une si grande force sur le cœur de Dieu, non pour faire votre volonté mais la Sienne. Dans le Jardin des Oliviers, Moi, le Seigneur, J’ai prié de toute Mon âme parce que l’épreuve qui s’accomplissait était redoutable. Comme homme, Je la craignais et c’est Mon humanité qui la subirait. Il Me fallait la force de ne pas M’esquiver, la force de tout accepter saintement, la force de Me donner complètement à cette offrande tant désirée pour sauver Mes frères et toute l’humanité.

La grâce du martyre est donnée à ceux qui prient avant, pendant et jusqu’au dernier moment de leur vie humaine. Les grands saints ont eu quelquefois des morts douloureuses mais la pénitence exercée durant leur vie les y avait préparés. La pénitence est le fruit des vertus qui ouvrent le Ciel tandis que la licence est le fruit des vices qui conduisent en enfer.

Mes enfants, n’ayez pas peur, gardez la foi, résistez contre les incitations du monde et soyez sûrs que Je vous vois, Je vous regarde et vous encourage à demeurer fidèles et dévoués.

Que Dieu vous bénisse, Il sait ce dont vous avez besoin et Il vous aime. Qu’Il soit Lui aussi loué et béni.