L’avenir

Dimanche 22 novembre 2020

Le règne de mille années

Dans le Ciel, il fait toujours merveilleux et on ne s’en lasse pas. Tout y est agréable, beau, ensoleillé et l’agrément de se trouver dans un si bel environnement est exceptionnel. Tout y est toujours nouveau, rutilant, à explorer et toujours sans danger. Les saints qu’on y croise sont toujours beaux, vifs et souriants et les mauvaises rencontres sont inexistantes. C’est ainsi qu’aurait dû être la terre, sans maux, sans désagrément, sans difficultés. Elle redeviendra comme elle aurait dû être mais cela est presque rejeté par les tenants actuels de l’Eglise catholique.

Et pourtant l’apôtre Jean, dans l’Apocalypse au ch. 20, en parle clairement : « Le règne de mille années ». Oui, ce temps viendra et il éclora. C’est Moi, le Seigneur, qui donna à Jean apôtre cette prédiction. Elle est difficile à comprendre car ces temps sont différents de ce que Mes enfants vivent aujourd’hui. Il y aura un changement radical entre les hommes du XXIe siècle et les hommes de ce règne de 1000 ans.

Les hommes du XXIe siècle, vous Mes enfants, êtes appelés à être Mes témoins et si vous êtes choisis pour ce rôle exemplaire, vous ferez partie de la première résurrection. Vous serez Mes témoins, prêtres de Dieu, dit le texte (Ap 20, 6) et vous règnerez avec Moi pendant 1000 années. Ceci n’est pas compréhensible à vos oreilles et personne ne peut comprendre ces paroles. Elles sont pourtant véridiques et ce temps est proche. Vous êtes arrivés à la fin des temps et Dieu prépare la terre à redevenir ce qu’Il avait prévu qu’elle soit ; après le péché originel, la Rédemption ; après l’extermination des nations redevenues païennes, la transfiguration des nations et leur splendeur pendant un temps terrestre de mille années. Ensuite, dit l’Apocalypse, Satan sera relâché et, comme à son habitude, ennemi éternel de Dieu, il fourvoiera les nations. Alors viendra la fin du monde et de l’univers, les étoiles tomberont du ciel et la terre tressaillira sur ses fondations.

La fin du monde sera un nouveau cataclysme et nul n’y échappera. Mais ce temps n’est pas actuel et Je veux parler du règne des mille années. Ce temps sera aimé de Dieu parce que les hommes croiront en Lui, L’adoreront et L’aimeront profondément. Il sera leur Dieu et leur Père, et Jésus-Christ aura une place particulière dans le cœur des hommes. Les hommes travailleront mais leur cœur sera préoccupé de Dieu ; les hommes se marieront et auront des enfants, mais les familles seront toutes dévotes, ferventes et soumises aux lois divines. La mort surviendra comme elle l’a toujours fait depuis le début de l’humanité, mais elle ne sera pas crainte. Les lois de Dieu étant suivies par l’humanité, le départ de la terre sera accueilli avec sérénité et confiance. C’est ainsi que tout homme devrait aborder le départ de la terre : avec soumission, confiance et ferveur. La mort est l’aboutissement d’une vie vécue saintement et dès lors, elle est désirée comme inéluctable mais réjouissante.

Les hommes qui vivront ainsi, selon la loi de Dieu, seront doux, affables, résignés et joyeux, travailleurs et généreux. Telle est la doctrine de la loi divine : tu travailleras à la sueur de ton front (Gn3, 17-19) et tel est le devoir de l’homme : bénir, louer et adorer Dieu tous les jours de sa vie. C’est ainsi que font les moines : orare et laborare, prier et travailler. C’est ainsi que Dieu se laisse approcher, par la prière et par le travail consciencieux, honnête et persévérant. C’est la condition de l’homme depuis Adam et il en sera ainsi jusqu’à la fin du monde.

Pendant ce règne de mille ans parmi les hommes, Dieu sera le Tout Puissant mais aussi le très présent dans l’âme des Siens. Il sera comme Il l’a été avec les saints de votre calendrier : présent, parfois visible ou audible, mais surtout présent par la vertu de Ses saints. Il sera ainsi représenté par la vertu des hommes de ce temps béni, qui travailleront, prieront, se multiplieront dans la volonté de Dieu, sous Ses lois et à l’exemple de Jésus-Christ, comme l’ont été Ses apôtres. Les hommes de ce temps seront bons et saints, et parce qu’ils seront ainsi, Jésus-Christ sera au milieu d’eux, à la manière de Dieu. Il sera le moteur de chacun. Chacun méditera Ses lois et Sa doctrine, il Le respectera, Le louera et Le priera. C’est ainsi que J’aurai le fruit de Ma Passion et de Ma mort sur la Croix, et que les hommes Me reconnaîtront avec bonheur, paix et dévotion.

Que ce temps vienne bientôt, il sera bienvenu de tous.